Trasmoz

Trasmoz, c’est un village sorcières, perché à 770 mètres en face du Parc Naturel du ‘Moncayo‘ de la montagne éponyme point culminant du « Systema Iberico » ou monts Ibériques,  (2313m) et frontière naturelle entre la Navarre et l’Aragon.
Trasmoz compte 40 âmes dans le froid, un château en ruines, deux vieux bergers faisant encore la cuisine au feu de bois, un musée de la sorcellerie fermé, une fromagerie artisanale auto-gérée, un bar sans tapas en reconstruction perpétuelle, un groupe de chats qui vous espionnent jour et nuit, un vent mystérieux qui vous fait passer d’hiver en été en quelques heures.


Trasmoz est le théâtre des récits du poète et écrivain romantique Gustavo Adolfo Bécquer, (Cartas desde mi celda) et c’est aussi un lieu de résidence pour artistes.
J’y accompagne Yoko Fukushima, le temps de prendre quelques ambiances depuis la ‘Casa del Poeta’, maison qui nous accueille, Gracias à ‘Olifante’ !

La nuit, le berger ramène ses ouailles au bercail…1’40

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le vent arrive avec la pluie et l’orage 3’48

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Le calme d’une nuit d’été venteuse 1’57

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Les chardonnerets se moquent des voisins qui peinent à allumer leur barbacoa 1’42

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Au frais au fond de la vallée, le cri du Loriot (oriolus oriolus) resonne jusqu’à la maison (parabole) 0’54

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cet article a été publié dans field recording, sonographie. Bookmarker le permalien. Les commentaires et les trackbacks sont fermés.